Découvrez la Birmanie !

Présentation du pays :

« La Birmanie, un pays qui est différent de tout ce que tu connais » disait Rudyard Kipling en 1898. Le vent de liberté qui souffle aujourd’hui sur la Birmanie vous ouvre grand les portes d’une Asie authentique et préservée. Explorez à vélo les ruines de la fascinante cité de Bagan, étendue sur de vastes plaines, relaxez-vous sur les plages paradisiaques de Ngapali, aussi appelée la « Naples de l’Orient », et rencontrez les tribus montagnardes en sillonnant les chemins balisés qui traversent sommets et pinèdes pour des moments rares d’émotion. Un voyage au Myanmar (nom de la Birmanie depuis 1989) est un saut dans le temps, fait d’élégance et d’hospitalité, qui vous plongera dans le plus passionnant des romans de voyage.

Découvrez nos offres :

Informations pratiques :

valise-voyage-250Décalage horaire :

La Birmanie est à GMT+6H30, c’est à dire :

  • en été, il y a +4H30 de décalage
  • en hiver, il y a +5H30 de décalage

Temps de vol :

Paris-Naypyitaw dure à peu près 12h.

Moyen de paiement:

Carte bleue ou change dans une banque ou bureau de change.

Electricité:

220 V, prises anglaises. Prévoir un adaptateur.

Pour les ressortissants français

Visa, et passeport valable encore 6 mois à partir de la date d’entrée en Birmanie
Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Santé et vaccins:

Aucun vaccin obligatoire si vous venez de France métropolitaine.
Un certificat de vaccination anti-amarile (fièvre jaune) est exigé pour tout voyageur âgé de plus d’un an en provenance d’un pays infecté.
Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Pourboires :

Le pourboire n’est pas obligatoire mais il est apprécié.

Lire :

  • Une odyssée birmane, de Pascal Khoo Thwe, 2009
    Pascal Khoo Thwe raconte comment, étudiant à l’université de Mandalay, il fut amené à combattre le gouvernement de Rangoon aux côtés des rebelles. Il s’enfuit dans la jungle, à la frontière de la Thaïlande, après la répression du mouvement démocratique. Un professeur d’anglais, John Casey, qu’il avait rencontré dans un restaurant chinois de Mandalay où il travaillait pour payer ses études, organise son évasion, l’installe à Cambridge et l’initie à la vie universitaire occidentale. C’est alors, en exil, qu’il écrit ce témoignage poignant : l’aventure qui mène ce petit-fils de chef héréditaire de tribu, les Padaung des montagnes de la Birmanie orientale, au Caius College de Cambridge, en passant par la jungle birmane
  • Aung San Suu Kyi : Le jasmin ou la lune, de Thierry Falise, 2008
    Grâce à des témoignages récents, exclusifs et souvent inédits de ses proches, ce livre raconte l’histoire d’une femme exceptionnelle inspirée par Gandhi, qui a toujours opté pour la résistance non-violente contre la barbarie. Une biographie destinée à sensibiliser l’opinion internationale sur les violations répétées des droits de l’homme en Birmanie et sur la situation de la prisonnière politique la plus célèbre au monde, aujourd’hui libérée.
  • Terre d’or, voyage en Birmanie, de Norman Lewis, 1952
    L’écrivain et journaliste britannique s’envole pour Rangoun au début de 1951. Il souhaite témoigner des modes de vie traditionnels avant que la Birmanie ne se ferme aux étrangers, comme il le craint. Le pays vient de gagner son indépendance et des conflits ethniques et politiques le déchirent. Mais aucun obstacle n’entame le flegme de l’écrivain qui, seul Occidental en ces temps troublés, traverse le pays du nord au sud. Pagodes, marchés, fêtes, il se mêle à la vie des habitants dont il sait gagner la bienveillance, contant au passage l’histoire des anciens rois, des trente-sept nat, de l’industrie du jade… Il retrace son périple avec une ironie enjouée où perce l’immense sympathie que lui inspire le peuple birman.

Regarder :

  • Le Pont de la rivière Kwai, de David Lean, 1957
    En 1943, un régiment anglais interné dans un camp de prisonniers en Birmanie est affecté à la construction d’un pont en pleine jungle. Le colonel cède aux exigences japonaises mais ignore que les Américains préparent le dynamitage du pont.
  • The Lady, de Luc Besson, 2011
    The Lady est l’histoire d’une femme d’exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. C’est aussi le récit de la vie d’une femme devenue l’un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

Climat :

Trois saisons principales découpent l’année en Birmanie :

  • La mousson commence fin mai/début juin, apportant de fortes pluies
  • En novembre commence la saison sèche, avec des températures plus basses
  • La chaleur revient dès février pour atteindre son maximum, jusqu’en mai, avec des pointes à plus de 40°.

Les pluies sont beaucoup plus abondantes autour de Rangoon.

Pour vivre agréablement votre séjour en Birmanie, la meilleure période se situe donc entre novembre et février, après la mousson mais avant les grosses chaleurs.

Après février, pour trouver un peu de fraîcheur, vous pouvez vous rendre dans les montagnes ou sur la côte.

Faune et Flore :

Le Myanmar compte 25 000 espèces de plantes à fleurs et abrite 75% des réserves mondiales de teck.

La faune du Myanmar recèle entre autres : près d’un millier d’espèces d’oiseaux résidents ou migrateurs, grands félins, mangoustes crabières, ours de l’Himalaya, ours noirs d’Asie, gaurs (buffles de l’Inde), banteng (bovidés sauvages), capricornes, muntjac (cerfs aboyeurs), chevrotains, pangolins, macaques, dugongs. Le panda rouge, très rare, vit encore dans les forêts de l’État kachin, au-dessus de 2 000 m. Les forêts primaires abritent pour leur part 2 000 tigres, soit 4 fois plus qu’en Thaïlande, tandis que 6 000 éléphants d’Asie (sur les 10 000 que compte le pays) sont domestiqués pour l’agriculture ou l’exploitation du bois.

Quelques rhinocéros à une corne (de Java) et des rhinocéros asiatiques à deux cornes (de Sumatra) survivraient dans l’État karen.

Fiche d’identité :

Capitale : Naypyidaw
Superficie : 676 578 km²
Population : 53 260  000 hab.
Monnaie: Le Kyat
Langues : Le Birman est la langue officielle. Mais l’anglais est souvent compris.
Religion : Le bouddhisme est majoritaire

Quand partir ?

Quand partir en Birmanie ?
Nous contacter

Vous souhaitez partir en Birmanie ?

N'hésitez-pas à contacter notre équipe qui pourra vous aider dans vos choix !
Nous contacter