Découvrez Canouan !

Présentation de l’île :

L’île de Canouan s’épanouit au cœur des Grenadines, région réputée pour son charme antillais, ses richesses aquatiques et les conditions idéales en mer pour les amateurs de voile. Située à 110 miles à l’ouest de la Barbade, Canouan avoisine les autres Grenadines : les îles Moustique, Bequia, Palm Island et Tobago Cays.
Votre voyage sur-mesure dans les Caraïbes vous conduira vers une île où la végétation luxuriante des collines est préservée et où les plages de sable blanc sont isolées et protégées par une immense barrière de corail.
Abritant seulement 700 résidents, Canouan est un véritable petit paradis insulaire, intime et accueillant, qui assouvira vos désirs d’évasion et vous procurera des plaisirs ineffables dans un décor de luxe et de volupté.

Découvrez nos offres :

Informations pratiques :

valise-voyage-250Décalage horaire :

en été, il y a 6h de décalage (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 6h du matin à Canouan)
en hiver, il y a 5h de décalage (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 7h du matin à Canouan)

Temps de vol :

Paris-Canouan dure à peu près 14h avec deux escales.

Moyen de paiement:

Carte bleue ou espèces.

Electricité:

220/240 V, excepté à Saint-Vincent où l’on utilise du 110 V.

Pour les ressortissants français

Un passeport en cours de validité et un billet retour sont nécessaires. Il n’y a pas de visa mais il faut prévoir 40 Dollars des Caraïbes Orientales pour la taxe de sortie.

Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Santé et vaccins:

Aucun vaccin n’est obligatoire.

Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Pourboires :

Le pourboire est d’usage en l’échange du moindre service

Lire

  • Antilles secrètes et insolites, de Daniel Maximin, 2010
    Charme et authenticité pour ces Antilles où 450 photographies célèbrent l’Outre-mer. Les îles des Antilles attirent par leur littoral et tout autant par les charmes innombrables des terres. Coloré, chaud et sensuel, ce livre célèbre la diversité des côtes et de toutes les richesses naturelles, humaines et végétales de cette région du monde. Odeurs, couleurs, sensations nous enivrent et nous enchantent au gré des rencontres avec des personnages et des lieux insolites de Martinique et de Guadeloupe, de Marie Galante et de la Désirade, de Saint-Barth et de Saint-Martin et d’îlots secrets et paradisiaques. Car cette région compte plusieurs « pays » où il fait bon vivre et se promener.
  • Voyage aux Isles, de Jean Baptiste Labat, 1722
    Si le père Labat, dominicain de son état, était un rude gaillard, c’était surtout un formidable écrivain. Un Saint-Simon qui aurait oublié de mâcher ses mots et qui, à l’instant de l’abordage en compagnie de ses amis flibustiers de la mer Caraïbe, trouve l’odeur de la poudre plus douce à ses narines que celle de l’encens. On s’explique mal qu’un tel livre n’ait jamais fait l’objet, depuis le XVIIIe siècle, que d’éditions plus on moins  » arrangées « . Michel Le Bris en propose ici une version scrupuleusement fidèle au texte authentique de l’auteur.
  • Bleu Caraïbe et citrons verts, de Jean Raspail, 1980
    L’itinéraire de Raspail n’est pas banal : la piste perdue des Indiens caraïbes, qui furent pendant des siècles les seuls maîtres de ces îles. Cette piste le conduit d’Haïti aux îles Grenadines, en passant par Saint-Barthélemy, Saint-Eustache, Saint-Kitts, la Guadeloupe, Marie-Galante, la Dominique, la Martinique, et même par Lausanne et Nancy, ce qui n’est pas le moins surprenant. Bien des personnages surgissent au détour de cette piste et pour son adieu aux Antilles, Jean Raspail choisit des sentiers écartés. Ce sont les seuls souvenirs qui durent.

Climat :

La meilleure saison pour découvrir Saint Vincent et les Grenadines est la saison sèche, soit de décembre à juin.

Faune et Flore :

La forêt tropicale est l’habitat naturel du perroquet coloré de Saint-Vincent, de la fauvette sifflante, du manicou et de l’agouti (rongeur à fourrure).
Les eaux côtières de l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines comptent de nombreux oursins, des tortues ainsi que de nombreux poissons.
Cette faune sous-marine attire également de nombreux oiseaux marins comme les pélicans, les aigles-pêcheurs, les fous et les frégates, qui viennent y chercher leur nourriture.

Lintérieur de l’île de Saint-Vincent est recouvert d’une forêt tropicale humide dans laquelle s’épanouisse de nombreux bananiers et cocotiers. L’arbre à pain, dont le fruit se consomme, est la plante emblématique de l’archipel.

Fiche d’identité :

(Saint-Vincent-et-les-Grenadines)

Capitale: Kingstown
Superficie: 389 km2
Population: 118 432 hab.
Monnaie: Dollar de la Caraïbe Orientale
Langues: Bien que la langue officielle de l’État soit l’anglais, la plupart des Vincentais parlent le créole connu sous le nom de créole vincentais.
Religion : Il n’y a pas de religion officielle à Saint-Vincent et les Grenadines, mais le christianisme et particulièrement le protestantisme jouent un rôle important dans la vie de la plupart des habitants.

Quand partir ?

Quand partir à Canouan ?
Nous contacter

Vous souhaitez partir à Canouan ?

N'hésitez-pas à contacter notre équipe pour pourra vous aider dans vos choix !
Nous contacter