Découvrez la Martinique !

Présentation du pays :

Île fleurie, île au charme fou, île irrésistiblement belle, île chaleureuse… île qui a séduit Christophe Colomb lorsqu’il y débarqua en 1502. Madinina, l’île aux fleurs, en langue Arawak, continue à enchanter l’âme du voyageur. La Martinique, petite terre de France dans les Caraïbes, étonne par l’exubérance de sa flore, la richesse de sa faune et la diversité de ses habitants.

Votre voyage sur-mesure en Martinique vous entraînera dans un extraordinaire jardin tropical ceint d’une mer aux eaux turquoise.

Découvrez nos offres :

Informations pratiques :

valise-voyage-250Décalage horaire :

La Martinique est à GMT-4, c’est à dire :

  • en été, il y a 6h de décalage (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 6h du matin à Fort-de-France)
  • en hiver, il y a 5h de décalage (lorsqu’il est 12h à Paris, il est 7h du matin à Fort-de-France)

Temps de vol :

Paris-Fort-de-France dure à peu près 9h.

Moyen de paiement:

Carte bleue ou espèces.

Electricité:

220 V sur toute l’île, prises françaises.

Passeport et visa :

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité, pour les ressortissants de l’Union Européenne.

Santé et vaccin :

Aucun vaccin n’est obligatoire

Pourboires :

Le pourboire n’est pas obligatoire mais il est apprécié.

Lire :

  • Cahier d’un retour au pays natal, d’Aimé Césaire, 1939
     » Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme et la force n’est pas en nous, mais au-dessus de nous, dans une voix qui vrille la nuit et l’audience comme la pénétrance d’une guêpe apocalyptique. Et la voix prononce que l’Europe nous a pendant des siècles gavés de mensonges et gonflés de pestilences, car il n’est point vrai que l’œuvre de l’homme est finie que nous n’avons rien à faire au monde que nous parasitons le monde qu’il suffit que nous nous mettions au pas du monde mais l’œuvre de l’homme vient seulement de commencer et il reste à l’homme à conquérir toute interdiction immobilisée aux coins de sa ferveur et aucune race ne possède le monopole de la beauté, de l’intelligence, de la force et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu’a fixé notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite. « 
  • Texaco, de Patrick Chamoiseau, 1994
    «Une vieille femme câpresse, très grande, très maigre, avec un visage grave, solennel, et des yeux immobiles. Je n’avais jamais perçu autant d’autorité profonde irradier de quelqu’un… Elle mélangeait le créole et le français, le mot vulgaire, le mot précieux, le mot oublié, le mot nouveau…» Et c’est ainsi que Marie-Sophie Laborieux raconte à l’auteur plus de cent cinquante ans d’histoire, d’épopée de la Martinique, depuis les sombres plantations esclavagistes jusqu’au drame contemporain de la conquête des villes.

Regarder :

  • Rue Cases-Nègres, d’Euzhan Palcy, 1983
    1930. Au milieu d’une immense plantation martiniquaise, la rue Cases Nègres : deux rangées de cases de bois désertées par les adultes partis travailler la canne à sucre. La rue appartient aux enfants et surtout à José, 11 ans, orphelin élevé par sa grand-mère, M’an Tine. Celle-ci n’a qu’un rêve : faire étudier José. Mais pour cela, il faudra quitter la rue Cases Nègres…
  • 30° couleur, de Lucien Jean-Baptiste, 2012
    Patrick est un homme rigoureux et borné. Elève brillant aux Antilles, sa mère l’a envoyé à l’âge de dix ans pour faire ses études en « France ». 30 ans plus tard, il est devenu un historien réputé et fier. Coupé de sa famille et de ses traditions, il s’est intégré au point d’en avoir oublié ses racines… Un noir devenu « blanc à l’intérieur »… Apprenant que sa mère est sur le point de mourir, il part en urgence pour la Martinique, avec sa fille unique, et y débarque en plein carnaval. Durant trois jours, accompagné de son ami d’enfance, l’irrésistible Zamba, il va être emporté dans un tourbillon de folie, d’émotion, d’humour et de situations rocambolesques. Un voyage initiatique rythmé par l’ambiance et les couleurs du carnaval.

Climat :

Deux saisons découpent l’année : une saison sèche de décembre à avril, où le temps est ensoleillé, ponctué de quelques pluies d’orage, et où les températures avoisinent 27°C, et une saison humide entre juin et novembre, avec une atmosphère plus lourde, des températures aux environs de 30°C et des précipitations fréquentes.

L’eau de mer est comprise entre 26 et 28°C selon les périodes. Il fait plus frais en montagne. Il est possible de subir des cyclones en septembre et octobre, en particulier sur les côtes orientales.

La meilleure période pour partir se situe entre décembre et avril.

Faune et Flore :

La majorité des espèces présentes au moment de la colonisation a maintenant disparu des îles, y compris les lamentins et les serpents venimeux. Des oiseaux endémiques peuvent être découverts de temps en temps, parmi eux des colibris et d’autre trochilidae, aussi bien que des merles.

Les colibris se balancent doucement sur des hibiscus où ils cohabitent avec des papillons vifs, ornant les fleurs de leurs ailes colorées. Les forêts du nord abritent les canards siffleurs de montagne et des ortolans peuvent être découverts de temps en temps sur les chemins, quoiqu’ils deviennent aussi rares que sur le continent.

Les lézards et les crabes sont beaucoup plus communs sur les côtes.

La richesse du sol et la chaleur tropicale fournissent des conditions excellentes pour la végétation luxuriante comme par exemple : Bougainvillée, poincinia, alamanda jaune, heliconia, anthurium, bambou, cocotier, canne à sucre, …

Après l’abandon du projet d’acclimater l’espèce tropicale en Europe, les botanistes ont tourné leur attention vers la Martinique, un site idéal pour élever les plantes précieuses, exotiques, rassemblées dans le monde entier. La végétation de l’île est extrêmement diverse et les contrastes sont particulièrement visibles entre le niveau de la mer et les régions montagneuses. Les montagnes reçoivent plus de huit fois la quantité de pluie que les plaines comme Sainte Anne.

Fiche d’identité :

Chef-Lieu : Fort de France
Superficie: 1 128 km2
Population : 386 486 hab.
Monnaie: Euro
Langues: Le français est la langue officielle, cependant le créole est très répandu.
Religion : La diversité religieuse est significative en Martinique, où chrétiens (majoritaires) et autres croyances coexistent.

Quand partir ?

Quand partir à la Martinique ?
Nous contacter

Vous souhaitez partir à la Martinique ?

N'hésitez-pas à contacter notre équipe pour pourra vous aider dans vos choix !
Nous contacter