Découvrez Saint Barthélemy !

Présentation du pays :

Les amateurs de calme, de rêve et d’une nature jalousement préservée qui s’envolent pour un voyage sur-mesure à Saint Barthélémy, île d’exception des Antilles, goûtent au privilège du luxe dans la plénitude. On se laisse aisément aller à la sieste et à la détente sur les étendues de sable dont le blanc scintille, bordées de lataniers.
Plus qu’un catalogue de belles images, l’île est un concentré d’émotions. Au cœur de cet éden tropical, sons et odeurs s’emmêlent dans un raffinement naturel exquis. Ce charme arpente les vallées, divisées parfois par des mornes abruptes. La fascination pour ces paysages est intacte, comme la douceur et l’authenticité qui émanent des villages pittoresques.
Sur cette île, rien ne vient jamais troubler la tranquillité, même la barrière de corail protège l’île de la houle océane…

Découvrez nos offres :

Informations pratiques :

valise-voyage-250Décalage horaire :

– 6 h (été) ; – 5 h (hiver)

Temps de vol :

Paris/Saint-Barthélemy via la Guadeloupe : environ 9 h.

Moyen de paiement:

La monnaie officielle est l’euro mais le dollar US est accepté partout. Les cartes de paiement sont acceptées dans la plupart des hôtels, restaurants et magasins.

Indicatif téléphonique pays:

De la France vers Saint-Barthélemy : 590 + numéro du correspondant (sans le 0 initial).
De Saint-Barthélemy vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial).

Electricité:

230 V

Pour les ressortissants français

Tout voyageur doit posséder un passeport ou une carte nationale d’identité en cours de validité.

Santé et vaccins:

Aucun vaccin obligatoire

Événements et festivals:

JOUR DE L’AN 1er janvier
CARNAVAL 17 au 22 février
LES VOILES DE ST-BARTH 2 au 7 avril
FESTIVAL DU FILM CARAÏBE 25 au 30 avril
FÊTE DU TRAVAIL 1er mai
FÊTE NATIONALE 14 juillet
FÊTE DE SAINT-BARTHÉLEMY (commémoration du Saint Patron de l’île) 24 août
NOËL 25 décembre

Pourboires :

Au restaurant, le service est compris dans la note. Il est toutefois d’usage de laisser un pourboire.

Lire :

  • Antilles secrètes et insolites, de Daniel Maximin, 2010
    Charme et authenticité pour ces Antilles où 450 photographies célèbrent l’Outre-mer. Les îles des Antilles attirent par leur littoral et tout autant par les charmes innombrables des terres. Coloré, chaud et sensuel, ce livre célèbre la diversité des côtes et de toutes les richesses naturelles, humaines et végétales de cette région du monde. Odeurs, couleurs, sensations nous enivrent et nous enchantent au gré des rencontres avec des personnages et des lieux insolites de Martinique et de Guadeloupe, de Marie Galante et de la Désirade, de Saint-Barth et de Saint-Martin et d’îlots secrets et paradisiaques. Car cette région compte plusieurs « pays » où il fait bon vivre et se promener.
  • Voyage aux Isles, de Jean Baptiste Labat, 1722
    Si le père Labat, dominicain de son état, était un rude gaillard, c’était surtout un formidable écrivain. Un Saint-Simon qui aurait oublié de mâcher ses mots et qui, à l’instant de l’abordage en compagnie de ses amis flibustiers de la mer Caraïbe, trouve l’odeur de la poudre plus douce à ses narines que celle de l’encens. On s’explique mal qu’un tel livre n’ait jamais fait l’objet, depuis le XVIIIe siècle, que d’éditions plus on moins  » arrangées « . Michel Le Bris en propose ici une version scrupuleusement fidèle au texte authentique de l’auteur.
  • Bleu Caraïbe et citrons verts, de Jean Raspail, 1980
    L’itinéraire de Raspail n’est pas banal : la piste perdue des Indiens caraïbes, qui furent pendant des siècles les seuls maîtres de ces îles. Cette piste le conduit d’Haïti aux îles Grenadines, en passant par Saint-Barthélemy, Saint-Eustache, Saint-Kitts, la Guadeloupe, Marie-Galante, la Dominique, la Martinique, et même par Lausanne et Nancy, ce qui n’est pas le moins surprenant. Bien des personnages surgissent au détour de cette piste et pour son adieu aux Antilles, Jean Raspail choisit des sentiers écartés. Ce sont les seuls souvenirs qui durent.

Climat :

De type tropical avec de faibles variations de température. La petite superficie de l’île (24 km²) permet de profiter des alizés, ces vents d’une douceur exquise. La température moyenne de l’air et de l’eau est de 27 °C. On distingue deux saisons : l’une sèche est appelée la période de « carême » et l’autre plus humide dite « période d’hivernage ». La saison la plus humide (le soleil est cependant toujours présent) va de mai à novembre et se caractérise par des averses de courte durée (10 à 15 minutes). L’ensoleillement est exceptionnel à St Barth : on compte en moyenne seulement 5 jours sans soleil par an !

Faune et Flore :

Climat et Terre ne font pas de Saint Barthélemy un site idéal pour les cultures traditionelles des Antilles, comme la canne à sucre. En revanche, de nombreuses fleurs viennent colorer l’île, dont les orchidées, les alpinias, les balisiers et les hibiscus. En bord de mer poussent le raisinier, les lianes rampantes et le mancenillier, bien connu pour son suc qui peut provoquer de graves brûlures.

La faune terrestre de ce petit territoire isolé est logiquement limitée à celle introduite par l’homme. Le pélican, symbole de l’île, et les oiseaux de façon générale sont par contre très nombreux et font de Saint Barthélemy une réserve ornithologique idéale pour l’observation. Les fonds marins sont également très beaux et fréquentés par de multiples poissons colorés.

Fiche d’identité :

Chef-Lieu : Gustavia
Superficie: 21 km2
Population : 9 130 hab.
Monnaie: L’Euro. Le dollar américain est également accepté partout.
Langues: Le français est la langue officielle, cependant l’anglais et créole sont très répandus.
Religion : Le catholicisme est la religion la plus répandue sur l’île.

Quand partir ?

Quand partir à Saint Barthélemy ?
Nous contacter

Vous souhaitez partir à Saint Barthélemy ?

N'hésitez-pas à contacter notre équipe pour pourra vous aider dans vos choix !
Nous contacter