Découvrez Sainte Lucie !

Présentation du pays :

« La Terre, le Peuple, la Lumière », la devise nationale de Sainte Lucie est déjà une promesse. Les paysages fascinants de Sainte Lucie, située au sud de la Martinique, répondent aux attentes des voyageurs de tous horizons. Les criques bordées de plages au sable blanc de ses côtes échancrées concurrencent les cascades rafraichissantes de l’intérieur de l’île. Dotée d’un riche patrimoine culturel et historique, influencé par son héritage colonial français et britannique, Sainte Lucie transporte ses visiteurs et se prête aux plus grandes aventures…

Découvrez nos offres :

Informations pratiques :

valise-voyage-250Décalage horaire :

Il y a 5h de décalage horaire en hiver et 6h en été entre la France et Sainte-Lucie.
Lorsqu’il est 12h à Paris, il est 6h ou 7h à Castries.

Temps de vol :

Paris-Castries dure à peu près 8h.

Moyen de paiement :

Le dollar américain est accepté partout ainsi que les cartes Visa, MasterCard et American Express.

 

Electricité :

Le courant électrique est de 220 volts, mais la plupart des prises ont 3 têtes comme les prises anglaises.

Pour les ressortissants français

Votre passeport en cours de validité et votre billet aller-retour vous seront demandés. Aucun visa n’est nécessaire dès lors que la durée de votre séjour ne dépasse pas 42 jours.

Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Santé et vaccins :

Aucun vaccin n’est obligatoire. Néanmoins, assurez-vous que tous vos vaccins sont à jour et équipez-vous d’une bonne protection solaire et anti-moustiques.

Ces informations sont données à titre indicatif. Pour plus de renseignements, consultez le site du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Événements et festivals:

  • Mai : Festival de Jazz. Pendant une semaine, l’île vit au rythme des saxos et contrebasses.
  • Juillet : Carnaval de Sainte-Lucie. Pendant une semaine, les corps se déchaînent sur les rythmes endiablés des percussions. Le défilé rassemble toute la population, déguisée et déterminée à exprimer sa joie et son plaisir de la fête sans pudeur.
  • 30 août et 17 octobre ont lieu respectivement le défilé des membres de la Société Florale de la Rose à Sainte-Rose de Lima et de la Société Florale de la Marguerite. Des déguisements excentriques et un défilé haut en couleurs.
  • Décembre : Sainte-Lucie accueille l’Atlantic Rally for Cruisers. La marina de Rodney Bay est en fête pour accueillir les participants avec des concerts et soirées organisées.

Pourboires :

Le service n’est pas systématiquement inclus dans la facture, mais il est généralement de 10 à 15 %. On laisse généralement un pourboire aux chauffeurs de taxis, au personnel hôtelier etc.

Lire :

  • Antilles secrètes et insolites, de Daniel Maximin, 2010
    Charme et authenticité pour ces Antilles où 450 photographies célèbrent l’Outre-mer. Les îles des Antilles attirent par leur littoral et tout autant par les charmes innombrables des terres. Coloré, chaud et sensuel, ce livre célèbre la diversité des côtes et de toutes les richesses naturelles, humaines et végétales de cette région du monde. Odeurs, couleurs, sensations nous enivrent et nous enchantent au gré des rencontres avec des personnages et des lieux insolites de Martinique et de Guadeloupe, de Marie Galante et de la Désirade, de Saint-Barth et de Saint-Martin et d’îlots secrets et paradisiaques. Car cette région compte plusieurs « pays » où il fait bon vivre et se promener.
  • Voyage aux Isles, de Jean Baptiste Labat, 1722
    Si le père Labat, dominicain de son état, était un rude gaillard, c’était surtout un formidable écrivain. Un Saint-Simon qui aurait oublié de mâcher ses mots et qui, à l’instant de l’abordage en compagnie de ses amis flibustiers de la mer Caraïbe, trouve l’odeur de la poudre plus douce à ses narines que celle de l’encens. On s’explique mal qu’un tel livre n’ait jamais fait l’objet, depuis le XVIIIe siècle, que d’éditions plus on moins  » arrangées « . Michel Le Bris en propose ici une version scrupuleusement fidèle au texte authentique de l’auteur.
  • Bleu Caraïbe et citrons verts, de Jean Raspail, 1980
    L’itinéraire de Raspail n’est pas banal : la piste perdue des Indiens caraïbes, qui furent pendant des siècles les seuls maîtres de ces îles. Cette piste le conduit d’Haïti aux îles Grenadines, en passant par Saint-Barthélemy, Saint-Eustache, Saint-Kitts, la Guadeloupe, Marie-Galante, la Dominique, la Martinique, et même par Lausanne et Nancy, ce qui n’est pas le moins surprenant. Bien des personnages surgissent au détour de cette piste et pour son adieu aux Antilles, Jean Raspail choisit des sentiers écartés. Ce sont les seuls souvenirs qui durent.

Climat :

De janvier à mai : saison sèche.

De juin à décembre : saison humide. Les températures atteignent des sommets de juin à août (jusqu’à environ 35°C), souvent accompagnées d’une brise fraîche.

Août à octobre : période de tempêtes tropicales et cycloniques.

Faune et Flore :

Sainte-Lucie présente un écosystème très proche de celui de la Martinique.

La végétation y est luxuriante et la flore très diversifiée : pratiquement toutes les variétés connues en Martinique sont également présentes à Sainte-Lucie, avec une prédominance de la banane, suivie par les cocotiers, goyaviers, avocatiers et pamplemoussiers.

Malheureusement, certaines espèces animales indigènes ont entièrement disparu. D’autres sont sérieusement menacées, dont l’Amazona versicolor, un magnifique perroquet souvent nommé Jacquot et originaire de l’île. Comme à la Martinique, la période coloniale a exercé une influence sur l’environnement, notamment par l’introduction sur l’île de nouvelles espèces comme la mangouste, afin de lutter contre les reptiles. Les amateurs d’ornithologie (engoulevent, oriole de Sainte-Lucie, etc.) et de faune sous-marine seront récompensés.

Une multitude de poissons colorés habitent les fonds marins de Sainte-Lucie.

Fiche d’identité :

Capitale : Castries
Superficie: 620 km2
Population : 173 000 hab.
Monnaie: Dollar de la Caraïbe Orientale
Langues: L’anglais est la langue officielle et d’enseignement du pays mais le créole à base lexicale français est majoritaire, parlé par 75 % de la population et son usage officiel est en augmentation.
Religion : Environ 70 % de la population est catholique, 8 % adventiste du septième jour, 6 % pentecôtiste, 2 % évangélique, 2 % anglican et 2 % rastafari.

Quand partir ?

Quand partir à Sainte Lucie ?
Nous contacter

Vous souhaitez partir à Sainte Lucie ?

N'hésitez-pas à contacter notre équipe qui pourra vous aider dans vos choix !
Nous contacter